Artisanat - Craftsmanship Archives - Flore Vallery-Radot

{interview} Soierie Vivante : sauvegarde du patrimoine de la soie à Lyon

Association Soierie Vivante - Interview - transmettre le savoir pour le sauver sur Tricotine.com

L’ancien atelier-appartement de Madame Létourneau est l’un des derniers véritables ateliers-maison de canuts de la Croix-Rousse à Lyon. Sauvés par l’association Soierie Vivante vous pourrez admirer ces imposants métiers de passementerie en noyer ouvragé.
Photo : Maxime Brochier

Association Soierie Vivante - Interview - transmettre le savoir du tissage sur Tricotine.com

L’association Soieries vivantes se tourne aussi vers les nouvelles générations et offre des cours de découverte et d’initiation au tissage aux enfants.
Photo : Ludivine Machado

Association Soierie Vivante - Interview - sauver les tissages de Lyon sur Tricotine.com

Grâce à la démarche de ce groupe de passionnés, la préservation de ces machines ancienne et du savoir faire de tissage et de passementerie est préservé.
Photo : Maxime Brochier

Association Soierie Vivante - Interview - sauver les soiries de Lyon sur Tricotine.com

Les ateliers transformés en musée vivant se visitent.
Photo : Maxime Brochier

Association Soierie Vivante - Interview - sauver les metiers a tisser sur Tricotine.com

Si vous passez par Lyon, une visite s’impose à ces témoins de l’âge d’or de la soie qu’a connu la ville.
Photo : Maxime Brochier

Association Soierie Vivante - Interview - sauvegarder les soiries de Lyon sur Tricotine.com

La beauté de ces machines est indéniable. La beauté des textile qui en sortent est fabuleuse.
Photo : Maxime Brochier

Association Soierie Vivante - Interview - passementerie et tissage sur Tricotine.com

Les fils les plus utilisés sont les fils de soie, d’argent et d’or.
Photo : Maxime Brochier

Association Soierie Vivante - Interview - musee lyonnais sur Tricotine.com

La cuisine de l’appartement-atelier de Madame Madame Létourneau.
Photo : Maxime Brochier

Association Soierie Vivante - Interview - musee lyonnais de la soie sur Tricotine.com

La cuisine de l’appartement-atelier de Madame Madame Létourneau.
Photo : Maxime Brochier

Association Soierie Vivante - Interview - metier jacquard sur Tricotine.com
Cartes percées créant un  motif. Les aiguilles viennent soie buter soit passer à travers le carton.
Photo : Maxime Brochier

Association Soierie Vivante - Interview - decouverte des metiers jacquard sur Tricotine.com

Démonstration de la mécanique jacquard.
Photo : Maxime Brochier

Association Soierie Vivante - Interview - aidez a sauver la tradition sur Tricotine.com

Détail d’un métier à passementerie. Plusieurs galons sont tissés simultanément. Ces bandes au décor riche souvent tissés de fils d’or sont la plupart du temps fabriquées pour l’armée, l’église et l’ameublement.
Photo : Maxime Brochier

Association Soierie Vivante - Interview - a Lyon sur Tricotine.com

L’association a pour but de redonner vie aux métiers à tisser et de les faire fonctionner ‘en vrai’.
Photo : Maxime Brochier

Association Soie Vivante - Interview - Details metier de faconne sur Tricotine.com

Explication du fonctionnement d’un métier de façonné.
Photo : Maxime Brochier

Association Soierie Vivante - Interview - transmettre le savoir sur Tricotine.com

Initiation au tissage pour les enfants.
Photo :

 

Hélène Carleschi, animatrice du patrimoine à l’association Soierie vivante, a accepté de répondre à nos questions.

*  *  *

INTERVIEW

*  *  *

Comment vous êtes-vous lancée dans l’aventure de cette association, comment cette dernière est-elle née ?
Me concernant, j’ai joint l’association en 2006, à l’occasion de mon stage dans le domaine du guidage. J’ai été très séduite par le fait d’apprendre à tisser pour l’expliquer au public, et aussi par le potentiel énorme des activités pour enfants, qui étaient alors en développement. Après mon stage, je suis restée faire du bénévolat quelques temps, puis j’ai pu être embauchée à mi-temps, puis 3/4 temps et enfin à plein temps :-) cela fait bientôt 10 ans que je travaille à Soierie Vivante, et j’ai toujours autant de plaisir à accueillir le public, montrer le fonctionnement des métiers à tisser, ou animer les activités pour enfants…
Concernant l’association, elle est née en 1993 grâce à Henriette Jeanne Létourneau, maître passementière qui avait vendu son atelier à la Ville de Lyon en prenant sa retraite, pour créer un atelier culturel. Après 10 ans sans que rien ne se passe, elle a été très surprise et déçue de voir que la Ville allait, en 1992, transformer son ancien atelier en logement de fonction, et que ses anciens métiers à tisser allaient être remontés dans les réserves de la Ville. Elle tenait vraiment à ce que l’ensemble (les métiers + l’atelier) soit préservé comme un tout. Après quelques “remous” (pétitions, articles dans la presse…), ses amis l’ont incitée à créer une association de sauvegarde du patrimoine, qui s’appellera donc Soierie Vivante!

De quels métiers parlez-vous ?
Aujourd’hui nous présentons au public 2 anciens ateliers de tissage: le siège de l’association s’appelle l’atelier municipal de passementerie, c’est lui qui appartenait à Madame Létourneau. Dans cet atelier se trouvent des métiers à tisser de passementerie, datant de 1750 à 1890, qui fonctionnent pendant les visites, et qui réalisaient autrefois quotidiennement des galons pour l’armée, des ornements d’église…
L’association présente aussi un deuxième lieu au public, l’atelier municipal de tissage, où se trouvent un métier à bras, datant de 1860, et 2 métiers mécaniques des années 1950. Nous faisons des démonstrations de tissage sur ces métiers. Le local de l’atelier municipal de tissage se visite aussi, nous avons conservé la partie “vie de famille: l’ancienne cuisine, et la “soupente”, chambre à coucher en mezzanine au dessus de la cuisine. Les familles vivaient et travaillaient sur le même lieu.
Nous avons aussi des petits métiers à tisser, utilisés pendant nos activités de tissage, avec des enfants ou des adultes, mais ceux-ci sont récents: ils datent de 2007, et ont été conçus par nos bénévoles…

Que risquent ces anciens ateliers sans votre intervention ?
L’association a pour but de présenter des métiers à tisser “dans leur jus”, c’est-à-dire dans leur lieu d’origine. C’est grâce à Soierie Vivante que l’atelier de tissage est devenu municipal en 2013. C’est en effet l’association qui a proposé son achat à la Ville. Cet atelier appartenait à Madame Fighiera, qui le louait à l’association pour qu’elle puisse le présenter au public. La Ville de Lyon, après avoir acheté l’atelier de tissage, l’a fait mettre aux normes de sécurité, et a fait confiance à Soierie Vivante pour le présenter au public.
Soierie Vivante s’occupe de l’entretien des métiers à tisser, en les faisant fonctionner régulièrement (même si nous ne faisons pas de production), et de faire connaître ses ateliers au public le plus large.

Avez-vous des buts précis pour l’année 2016 ? Organisez-vous des événements/projets dans les prochains mois ?
Nous n’avons pas de projet particulier pour 2016, outre les manifestations auxquelles nous participons régulièrement : journées du patrimoine, forum des associations, nos activités pour enfants… Et nos visites, bien entendu. Nos locaux étant petits, nous ne pouvons pas organiser d’expositions…

Que pouvez-vous conseiller à nos lecteurs pour vous aider ?
Soierie Vivante est une petite association, qui compte environ 250 adhérents, amoureux du patrimoine lyonnais et souhaitant le préserver. En tant qu’association d’intérêt général, l’adhésion est déductible des impôts. Nous serions ravis si vos lecteurs souhaitent adhérer à Soierie Vivante.
Nous sommes également à la recherche de nouveaux bénévoles, pour nous aider dans nos activités quotidiennes. Nous formons bien sûr les bénévoles!

Merci beaucoup Hélène pour tout ce que vous faites ! Et merci de nous avoir fait prendre conscience de la nécessité de garder ces machines en fonctionnement et le savoir-faire qui leur est attaché vivant.
En ces temps sombres où le musée des tissus de Lyon, plus grand et riche musée de ce type dans le monde, est sur le point de fermer ses portes (voir ce numéro de la Gazette des arts textile de Tricotin.com), il est vital que l’on préserve le dernier atelier-maison de canut de Lyon en état de fonctionnement. Sans la démarche de généreux bénévoles et de passionnés ces morceaux d’histoire en seraient plus que des photos et schémas dans des livres. Les passionnés d’histoire et d’arts textiles vous disent merci.

J’encourage ceux qui s’intéressent au tissage et à l’histoire de la naissance et du déclin des soieries lyonnaises depuis le rêve de Louis XI en 1466 jusqu’à nos jours, à lire la section Patrimoine du site Soierie vivante. Elle est concise et bien faite.

 

NOTE : Certaines photos ont été “découpées” pour entrer dans la page de blog verticale. Pour voir les originaux, rendez-vous sur le site de l’association par ici pour le tissage et par là pour la passementerie.

PLUS D’INFOS :
le site de l’association
suivez Soierie vivante sur Facebook

 

Comment sauver ou entretenir son rouet

How to salvage or maintain your spinning wheel.

Huile de lin et sopalin pour entretenir son rouet sur www.tricotine.com

Papier absorbant et huile de lin.

Paper towel and flax seed oil.

De l'huile de lin pour entretenir son rouet sur www.tricotine.com

Huile de lin (venant d’un magasin de meubles du temps où j’habitais Athènes : To Epiplo)

Flax seed oil (I bought from a furniture shop in Athens called To Epiplo when I lived there)

Pour entretenir son rouet apprenez a huiler les poulies sur www.tricotine.com

Insistez sur les rainures

Insist on the grooves.

Pour entretenir son rouet sur www.tricotine.com

Huilez partout.

Oil everywhere.

Pour entretenir son rouet LITTLE GEM de Majacraft sur www.tricotine.com

Si vous avez plusieurs outils en bois, attaquez-les ensemble pour gagner du temps.

If you have many wooden tools to treat, deal with them all at once, you will gain time.

Pour entretenir son rouet Spinolution sur www.tricotine.com

Procédez de la même manière pour les bois Spinolution.

Proceed the same way for Spinolution woods.

Pour entretenir son rouet Joy d'Ashford sur www.tricotine.com

Les designs complexes comme celui de Joy d’Ashford peuvent prendre plus de temps à huiler.

Complexe desgins such as Joy from Ashford can take time to oil.

Pour entretenir son rouet Joy d'Ashford et sa roue sur www.tricotine.com

Pour les roues rainurées, utilisez un petit couteau que vous emballerez dans du papier absorbant huilé.

For grooved wheels, use a small blunt knife wrapped in an oiled paper towel

Pour entretenir son rouet huilez un papier absorbant sur www.tricotine.com

Huilez tous types de bois, agglo, compressé, etc.

Oil all types of wood, solid or MDF.

Pour entretenir son rouet - huiler les rouages sur www.tricotine.com

Utilisez votre huile de lin pour les parties métalliques également.

Use your flax seed oil for metal bits too.

Pour entretenir son rouet - frottez de l'huile sur le bois -  sur www.tricotine.com

Allez partout !

Go everywhere!

Pour entretenir son Aura de Majacraft sur www.tricotine.com

Le bois prendra un air brillant, neuf, bien nourri.

The wood will get shiny, look brand new and well nourished.

Pour entretenir ses rouets Spinolution sur www.tricotine.com

Certains rouets au design plus compliqué vous demanderont de changer plusieurs fois de papier.

Some wheels with intricate designs will require you to change paper several times.

Huiler son rouet Spinolution sur www.tricotine.com

N’hésitez pas à faire entrer l’huile dans les trous du bois aggloméré. N’en mettez pas des tonnes bien sûr mais ne vous inquiétez pas. Ça ne l’abîmera pas.

Do not hesitate to let oil penetrate plywood. Don’t pour oil into it but if oil get in there, don’t worry, it is not going to ruin it.

Huiler pour entretenir son rouet sur www.tricotine.com

Les pédales demandent un soin particulier. Parfois, si elles sont très abîmées, vous aurez besoin de les poncer au papier de verre.

The pedals need you full attention. Sometimes, they might require a bit of sanding before applying oil.

Entretien de vos rouets sur www.tricotine.com .jpg

Si vous craignez de voir votre courroie glisser avec toute cette huile, essuyez simplement la rainure avec un chiffon ou du papier absorbant.

If you are worried that your drive band will slip with all that oil, simple wipe the oil of with a dry cloth or paper towel.

Entretenez votre Aura de Majacraft sur www.tricotine.com

N’oubliez pas les parties cachées.

Don’t forget hidden places.

in English below

*   *   *

Voici la saison 2 de la série “inondations” ! Après que l’eau et la boue ait envahi l’atelier Tricotin.com je me proposais dans l’article précédent de partager avec vous les conseils glanés auprès des assureurs et nettoyeurs qui sont venus nous aider.

Aujourd’hui, cette expérience me permet de nouveau de partager avec vous des infos précieuses pour votre propre atelier. Comment sauver un rouet d’une inondation et de manière générale, voici des conseils pour entretenir son rouet, métiers à tisser et outils de bois.

Pour faire court et efficace, je vous propose trois sections : ce qu’il n’aime pas, ce que le bois aime et des conseils très simples.

CE QUE LE BOIS N’AIME PAS :

– l’eau ou l’humidité,
– les différences de température : ne mettez pas un rouet au grenier, à la cave ou près du chauffage ou d’une cheminée,
– l’huile dégrippante : ne jamais en utiliser d’huile pour machines, anti-rouille, dégrippante au risque de voir tous les pièces de plastique ou caoutchouc ou autre s’abîmer irrémédiablement.

CE QUE LE BOIS AIME :

– l’huile de lin une fois par an au moins,
– rester dans une pièce aux écarts de température minimaux.

CONSEILS TRÈS SIMPLES :

en cas d’accident humide :
> retirer le rouet de l’endroit mouillé,
> le sécher avec un torchon bien sec,
> ne pas le mettre près d’un chauffage
> rapidement appliquez de l’huile de lin avec du papier absorbant ou un torchon dédié sur toutes les parties en bois, en plastique et en métal.
> ne JAMAIS arroser votre rouet ou le submerger dans l’eau, même en cas de boue, il faut y aller délicatement avec une éponge essorée ou du papier absorbant.

en cas de moisissure :
> avec du papier absorbant imbibé d’alcool nettoyez le rouet entier, passez absolument partout.
> cela sèche très vite, passez ensuite de l’huile de lin ou autre huile végétale sur le rouet et ses parties métalliques.
> si jamais l’attaque de moisi reprenait, passez aux grands moyens : avec une éponge trempée dans l’eau très très chaude mélangée à de l’eau de javel (portez des gants) avec un pourcentage d’eau de javel élevé (1 verre d’eau très chaude + 1 bouchon d’eau de javel) et frottez le rouet, séchez très très bien et immédiatement. Attendez que le rouet soit sec et huilez.

pour la routine mensuelle si vous l’utilisez beaucoup ou annuelle pour l’entretenir :
> un bon coup de torchon à poussière,
> de l’huile de lin sur un papier absorbant sur tout le bois, métal et plastique,
> glissez une goutte d’huile de lin ou de machine à coudre dans les charnières, dans le trou de l’axe de bobines, partout ou ça tourne,
> si vous avez des courroies en coton ou lin, frottez-les légèrement avec une bougie ou de la paraffine,
> resserrez les vis avec un tournevis ou une clé Allen,
> si vous n’avez pas utilisé votre rouet depuis longtemps, filer des fibres ou un fil déjà fait juste pour faire tourner la machine et voir où ça bloque et agir avec de l’huile ou un coup de vis,
> lorsque vous partez en vacances couvrez votre rouet d’un drap ou d’une housse,
> n’oubliez pas de donner le même traitement à tous vos accessoires : lazy kates, niddy noddy,
> si votre bois subit de forte différences de température et de taux d’humidité, il peut bouger, craquer, gonfler et se rétracter. Cela peut voiler votre roue, faire bouger l’épinglier, décaler les pédales. Si une fente apparaît ou quelque chose bouge trop, il faudra changer la pièce.
> dernière chose : ce traitement s’applique pour toutes les essences de bois, le bois massif ou agglo ou compressé. L’huile fera du bien à toutes les parties de votre rouet à condition que ce soit de l’huile 100% naturelle, préférablement végétale, ne sentant pas fort (certains utilisent l’huile d’olive, pas moi) et qu’elle soit surtout non dégrippante ou anti-rouille.

Avec tout ça, vous allez avoir des rouets au poil !

 

PS : Si vous avez des questions sur ces rouets tous issus de la boutique Tricotin.com (VOIR LE RAYON) n’hésitez pas à me contacter.

*   *   *

In English

*   *   *

Here is season 2 of my Flooding series! After my previous article about “How to salvage flooded books”, here is “How to salvage spinning wheels”. 

This experience allows me to share with you the tricks I learnt. Whether you have been the victim of a flood yourself or whether you need to give your spinning wheels, or weaving looms or any wooden textile tools a bit of TLC, this article will help you to keep the wood impeccable.

To keep it short and efficient I divided it in 3 sections: what wood doesn’t like, what wood likes and simple advice. 

WHAT WOOD DOESN’T LIKE:

– water or humidity,
– big difference in temperature: don’t leave your wheel in an attic, cellar or near a heater or fireplace,
– anti-rust oil: NEVER use oils made for metal or machines (except sewing machines) which are made to eat the rust out. They will harm your wood and irremediably destroy plastic and rubber parts. 

WHAT WOOD LIKES:

– flaxseed oil, once a month or once a year minimum,
– to be placed in a room with a pretty constant temperature and humidity level.

SIMPLE TRICKS:

– in case of a humidity attack:
> take the wheel out of the humid place immediately,
> dry it ASAP with a very dry towel,
> do not place it near a heater or fire place,
> when dry, quickly apply flaxseed oil with paper towel or rags on all wooden parts, metal parts and plastic parts. On all parts really ;) ,
> NEVER hose or immerse your wheel in water, even in case of mud. You will have to carefully wipe it out with a well with paper towel or a well wrung or squeezed sponge.

– in case of mould:
> using a paper towel soaked in methylated spirit, clean thoroughly the whole wheel and each of its parts,
> alcohol dries very fast so when you are finished you can already start applying flaxseed oil everywhere,
> if ever the mould attack happened again, use stronger means: prepare a mix of very warm water with chlorine (1 glass water + 1 cap chlorine). Using gloves, dip a clean sponge in it, squeeze, and wash the wheel thoroughly.  Dry instantly, then oil.

– for the usual routine cleaning:
> wipe often with a tea towel or clean rags,
> oil regularly using paper towels or rags (wood, metal, plastic, rubber, leather, etc) using flaxseed oil,
> dip a drop of flaxseed oil or sewing machine oil in the bobbin axis (the long hole), the pedal hinges and anything that turns or moves,
> if you are using cotton or linen drive bands, was them with a candle or paraffin,
> screw all the screws a bit firmer using a screw driver or an Allen key,
> if you haven’t used your wheel in a while, spin a bit of a yarn or let a commercial yarn go through the orifice, on the bobbin for a few turns to check if everything is going OK. If anything gets stuck or causes a problem, screw the screws, oil the problematic parts.
> when you go on holidays, cover your equipment with a sheet or place in a proper carry bag.
> don’t forget to the same with all your accessories: lazy kates, niddy noddy, bobbins, etc.
> if the wood goes through a temperature shock or goes through a big difference in humidity levels, it can crack, move, expend or retract. This can affect your spinning and particularly the wheel movement, and the flyer freedom of movement. If cracks appear or if something changes drastically, all you can do it to buy a new part.
> last thing: this treatment can be applied to all sorts of wood essences, MDF, plywood or solid wood. Oil will help all parts of your wheel to remain functional for long decades. This is at one condition, that the oil you use is 100% natural, profitably of vegetable origin, and possibly non pungent. (some people will happily use olive oil, I won’t) and the main thing is, you oil cannot be “anti-rust”. 

With all this your spinning wheels will always look spanking new!

 

PS : If you have any question about the spinning wheels shown above, all coming from Tricotin.com’s store (SEE IN STORE) feel free to contact me.

Subscribe/S'abonner via Email

Enter your email to receive notifications of new posts / Entrez votre email pour recevoir une notification à chaque nouvel article.